Autoconstruction d'une yourte locale


Auto-construction d'une yourte locale : (Suisse, VD) 4,60m de diamètre - 16,62m2 - 31,7m3 - circonférence totale 14,45m - Hauteur totale 2,73m - hauteur mur 1,50m / Angle du toit 33° / Bois local : noisetier, châtaigner, frêne.

Treillis :

70 perches de 185cm, 2 à 3 cm de diamétre, trou de 6mm, corde 4mm (synthétique)

A faire : protéger le bas des perches idée scotch de carrosier


Perches du toit :

36 perches de 2,27m - 2,5 à 5 cm de diam, 2 trous à 4 et 6 cm du gros bout


Construction du tonno : heptagone - Diam ext 80 cm

Fait avec des chutes de découpe de manche de pioche en frênes, les morceau ne sont pas qualibré mais font tous la même longueur, découpe des angles, premier assemblage avec des clous et rajout de plaques de serrage de chaque coté (latte d'un vieux lit en bois)

Trous pour les perches forêt 26mm , 6 trous par coté sauf le coté porte avec 4 trous


La porte : monter le cadre (bois ok) , trous pour les perches du toit -> la porte : trouver le bois!

Cadre de porte fait avec un vieux sommier et autre morceau qui trainait 120/150 -> charnière et porte à faire, porte trouvée et posée (grande fenêtre récup)


La toile : Trouver la toile, une bonne machine -> coudre!


Toile ext : Couture du mur toile coton ext ok, toit cousu plusieurs draps récupéré - un carré de 6m env -> découpe du rond central du toono, (découpe d'un bord au centre pour recouvrir ?). découpe du rond externe, min 5.48m + 20cm pour recouvrir le mur. Pour le mur le tissu est en trois partie - Raccords en velcro -> intégration d'une fenètre en plastique souple, possibilité d'ouvrir le mur pour aérer. Pour le moment je laisse le toit le le mur séparer mais je vais ptetre coudre le tout ensemble... Ajout d'une jupe sur le bas du mur -> trouver le tissu pour la jupe.


Toile étanche : Pour le moment bache classique bleu (récup) -> découpe centre interne externe, (découpe de recouvrement)


2e couche : Toile en couverture de l'armée suisse (isolation été)


1e couche : Toile intérieure, coton léger

Ajout par la suite d'isolation entre la 1er et la 2e couche


Le chapeau : Toile, toile transparente, corde -> pour protéger le toono, toile plastique, parapluie, hublot, ...?


Le plancher : Base en palette (récup) et plancher en panneau d'osb

nb de panneau : ... / Prix : ... / Plus quelques vis


Dépenses :

Cordes : 22m 8.-, 2x 20m 19.-, 16m 16.-, 2x 20m 15.80, 20m 7.90 / Fils à coudre : 4.95 / Fôret de 26mm : 8.90 /

Papier de verre : 7.- / Ruban de béton : 7.65 / Plastique recyclé pour le mur : 2x 20m/2 33.80 /

Total : 129.- !!!


Infos divers, notes :

Perche coupées pour le treillis et le toit, du noisetier en majorité, coupé en lune descendante et décroissante. Perches recoupées à la bonne taille puis écorcées le plus rapidement possible, elle sont ensuite attachées en botte de 10 et séche tranquilement à l'abris. (Attention faut pas faire ça... de la moisissure est apparue sur des perches situées au centre de la botte! -> ponçage)

Idée protéger le bois avec un vernis huile lin cire thérébentine


1er montage efféctué, la yourte est en place !, 1er couche de tissus, 2e couche de couvertures, 3e couche bache plastique bleu cousue, 4e couche coton blanc pour faire joli...! Le treills est posé directement sur le sol (terre tassée et graviés), apres trois jours de pluie on voit l'eau qui serpente sous les graviers a l'intérieur depuis l'amont... -> rigole creusée autour de la yourte en amont, juste lissé le fond de la rigole c'est une terre argileuse, l'eau s'écoule bien le long de la tranchée.

Pour l'instant la couche anti pluie a l'air de bien tenir, pas d'infiltration dans la toile !


Besoins actuels, recherche :

- Toile transparente pour le chapeau et les fenêtres

- De la toile étanche pour l'extérieur de la yourte, (toile de protection solaire, toile marine) -> contact fabriquant de store, sellerie, bateau...


Quelques photos :

Ressources :

J'ai utilisé un article de passerelle eco  et le site simplydifferent.org

Voir l'article construire une yourte pour trouver tout les documents.

Écrire commentaire

Commentaires : 0